Libéralisation du marché de l’énergie : agir avec prudence.

Vous êtes actuellement fourni en électricité par EDF et en gaz par GDF. A ce titre, vous bénéficiez des tarifs régulés, c’est à dire que c’est l’Etat qui fixe les prix du gaz et de l’électricité et qui vous garantit contre toute hausse excessive. Grâce à ce système, les tarifs de l’énergie sont beaucoup moins chers en France que dans le reste de l’Europe.

Depuis le 1er juillet dernier, vous êtes libre de choisir votre fournisseur d’énergie électrique ou de gaz.

Cependant, avant de quitter EDF ou GDF pour une compagnie privée parce que son offre vous parait plus intéressante, il faut bien mesurer les avantages et les risques, car il est impossible de revenir en arrière.

Si vous quittez EDF ou GDF, vous n’aurez en effet plus jamais droit aux tarifs régulés par l’Etat. En passant chez un fournisseur privé, vous risquez une augmentation soudaine, imprévue et importante de votre facture d’électricité ou de gaz.

Il est donc beaucoup plus prudent d’attendre et de voir l’évolution des prix du marché.


Haut de page