Quand Service Public de proximité ne rime plus avec sécurité des agents

Fermeture du Bureau de Saint-Gilles

Habitat du Gard a mis en place, depuis plusieurs années, une politique de proximité qui s’est traduite par l’ouverture de bureaux de proximité sur l’ensemble du Gard, et à Saint-Gilles en particulier, dans le quartier de Sabatot. Cette politique a pour objectif de répondre avec efficacité aux demandes des locataires et de leur garantir un service public de qualité.

Pendant des années les locataires ont ainsi pu avoir, tous les jours, des interlocuteurs disponibles et attentifs à leur offrir, dans la mesure de leurs moyens, une réponse à leurs sollicitations.

Habitat du Gard est aujourd’hui confrontés à une situation grave qui remet en cause cette politique.

Depuis plusieurs mois, nos agents de proximité sont en effet victimes, et ce de manière quotidienne, d’actes et de comportements déplacés et menaçants.

Face à ces agissements inqualifiables, et de manière à garantir la sécurité et l’intégrité des agents d’Habitat du Gard, Habitat du Gard a décidé, à regret, de fermer pour une durée indéterminée, son bureau de proximité de Saint-Gilles, le 3 novembre prochain.

« Il me coûte d’être dans l’obligation de prendre une telle décision allant à l’encontre de ma vision du service public de proximité, mais en phase avec mes responsabilités de Directeur d’Habitat du Gard, garant de la sécurité des agents de notre organisme. »

« Cette décision est la conséquence directe des agissements de quelques-uns, qui en portent aujourd’hui directement la responsabilité. » souligne le Directeur général d’Habitat du Gard, Stéphane CABRIÉ.

Une organisation alternative de nature à assurer une continuité de service qui est due aux locataires a d’ores et déjà été mise en place, puisque les locataires de Saint-Gilles et de Vauvert peuvent contacter pour toutes leur demandes habituelles, l’Agence Département au 04 66 02 10 25.


Haut de page