Denis BOUAD dénonce le hold up annoncé de l’Etat

JPG - 25.4 ko
(JPG - 25.4 ko)

« Le Gouvernement s’apprête à prendre 340 millions d’euros aux Offices HLM en France. Rien que pour Habitat du Gard, cela représente 1 million d’euros qui vont être pris à travers une taxe de 2% sur les loyers de nos locataires. Je refuse que les plus démunis des démunis soient encore fragilisés » dénonce Denis BOUAD, Président d’Habitat du Gard. Voir l’interview de Denis BOUAD

Il y a dans le Département des milliers de familles qui attendent un logement, nos locataires sont dans des situations fragiles ou difficiles et voilà que le Gouvernement au lieu de nous aider, diminue les aides et vient encore nous prendre 1 million d’euros chaque année. C’est un véritable hold-up ! »

« Cela va remettre en cause un grand nombre de nos projets de construction ou de réhabilitation, et même notre PSP, qui est le plan stratégique d’entretien de notre patrimoine est menacé… 1/3 de nos projets vont probablement devoir être abandonnés. C’est une très mauvaise nouvelle pour les familles qui ont besoin d’un logement mais également pour les entreprises du bâtiment qui travaillent pour nous. »


Haut de page